Départementales 2021 : ce que l’on retient des réponses à nos questions

lundi 14 juin 2021
par  E. Stroesser
popularité : 39%

À quelques jours du scrutin de juin 2021, sur les 8 listes questionnées (1), 4 ont répondu, dont trois d’une même circonscription, aucune de deux circonscriptions.


Les réponses offrent parfois des idées intéressantes, certaines soutenues depuis déjà quelques mois voire années, par le Collectif, comme le permis de louer (pour lutter contre le logement indigne), un office HLM intercommunal dans le pays royannais pour piloter et assister les communes dans la construction de logements sociaux, ce qui répondrait à une difficulté soulignée par un candidat de la difficulté de construire en milieu littoral.

Habitat 17, un office départemental en difficultés

Notre constat sur l’office départemental Habitat 17 est visiblement partagé par certains, et nous ne pouvons que souscrire aux intentions affichées de certains élus départementaux de se mêler (enfin oseraient-on dire) de la gestion de l’office Habitat 17. Comme le rappelle un candidat, il est sidérant de voir le temps pris pour engager les opérations de démolition et reconstruction de Job hier et aujourd’hui de la Robinière.

Qui pour conduire la politique logement sur le pays royannais ?

La proposition d’un "guichet unique" et une "coordination des acteurs du logement destiné aux personnes en difficultés" est judicieuse, si elle est accompagnée d’une politique volontariste dans ce domaine. À plusieurs reprises, le rôle de la communauté d’agglomération Royan Atlantique (CARA) est mis en avant, pour ne pas dire pointé… Comme un appel à plus de volontarisme aussi de ce côté, notamment pour la mise en œuvre rapide d’un programme local de l’habitat (PLH), que le Collectif demande aussi !

  • NB : nous rappelons au passage que l’agglomération n’a plus de PLH depuis des années...

Le logement trop discret dans la campagne

La réponse d’une liste sur deux, et les réponses parfois très peu détaillées ou très évasives nous laissent un drole de sentiment, au moins perplexe, au pire inquiet. Nous aurions aimé que ces questions soient d’emblée abordées par les candidats.
Le logement, et le logement social en particulier, restent trop secondaires. Alors que c’est une question essentiel dans la vie de tout à chacun.

 [1]


[14 listes RN non contactées, 2 listes sans contact, 2 listes avec un retour de courriel


Commentaires

Sites favoris


7 sites référencés dans ce secteur

Brèves

16 mars 2019 - Le courage politique du « permis de louer »

Le collectif pour un habitat social en pays royannais a commencé à faire la promotion du permis (...)

16 mars 2019 - Bonne idée !

Lu sur le site de l’Union des centres communaux d’action sociale, l’UNCCAS (le 18 janvier 2019), (...)

16 mars 2019 - Qui vit dans les logements sociaux en 2019 ?

Près de 11 millions de personnes sont locataires d’un logement social ; 10,7 millions exactement (...)

8 avril 2014 - PROCHAINE RENCONTRE DU COLLECTIF

20 h 30
Nous contacter pour connaitre le lieu de la réunion (impossible à la maison des (...)

31 janvier 2014 - MAL LOGEMENT

Comme chaque année, la Fondation Abbé Pierre présentera ce jour là son rapport sur le mal-logement. (...)