SUD-OUEST : Habitat social en Pays royannais : « La situation n’est pas désespérée, mais… »

mercredi 1er décembre 2010
popularité : 41%

Les logements aidés ne s’étoffent pas. Du moins pas de façon « significative », selon un collectif et un de ses membres actifs, Robert Olivier.

Le collectif pour un habitat social en Pays royannais poursuit son patient travail de sensibilisation. Il organise ce soir [1] une réunion publique pour faire un bilan d’étape de son action. Pour Robert Olivier, l’une des chevilles ouvrières du collectif, « une action offensive » s’impose au niveau des collectivités, mais aussi des bailleurs sociaux et même des particuliers, pour faire évoluer favorablement le parc de logements à loyer modéré en Pays royannais.

« Sud Ouest ». Sur quels dossiers le collectif concentre-t-il actuellement ses efforts ?

Robert Olivier. Un groupe prépare une exposition itinérante dressant l’état des lieux du logement social à Royan. Le groupe "réhabilitation", lui, multiplie les visites et les contacts avec des habitants des résidences HLM de la ville, notamment à Job et à la Robinière. Un autre groupe se charge de collecter des informations sur les projets de construction d’habitat à vocation sociale, en cours ou en stand-by, comme c’est le cas, par exemple, de l’ancien lycée Curie. Le Conseil régional, cet été, a finalement décliné un projet qui correspondait à vos attentes. Connaissez-vous les nouvelles intentions de la Région à Curie ?

Aucune nouvelle de ce côté-là. Nous restons donc face à une incompréhension totale de cette décision. Nous continuons à demander que soient remises à l’ordre du jour les ambitions initiales du Conseil régional pour ce site, à savoir la construction du plus grand nombre possible de logements sociaux. Localement, tout le monde est bien embêté, y compris du côté des élus, de tous bords d’ailleurs. Le collectif a écrit à la présidente du Conseil régional, Ségolène Royal, cet été. À ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse. Que voulez-vous faire face à un tel silence radio ? Mais attention, nous n’allons pas nous désintéresser de ce dossier.

Globalement, comment évolue le parc locatif social en ville ?

On sent une petite agitation en la matière. Des projets apparaissent, de ci, de là, qui se heurtent malheureusement parfois à des réactions de riverains, au travers de pétitions. Le logement social, tout le monde est d’accord pour qu’on en construise, mais si possible pas à côté de chez soi. Nous avons récemment rencontré Habitat 17. Au vu des projets en cours à Royan, dans l’immédiat, entre les immeubles qui seront détruits et les logements qui seront reconstruits, on n’assistera pas à une augmentation significative du nombre de logements sociaux. Une vingtaine de plus, au mieux. On ne grignotera pas sur le retard accumulé sans une action plus offensive dans ce domaine. Ceci dit, nous faisons ce constat à partir des seules données d’Habitat 17, sans encore connaître les projets éventuels d’autres bailleurs sociaux, tels que la Semis [2] ou Atlantique Habitat.

Le tableau est-il aussi noir ?

Non, la situation n’est pas désespérée. Il y a des signes d’espoir. Je prends pour exemple un immeuble actuellement en cours de construction, porté d’ailleurs par Atlantique Habitat. Ce sont 26 ou 28 appartements, tous à loyer modéré, qui vont y être aménagés. Voilà qui est encourageant. Autre motif d’espoir, dans son plan local d’urbanisme [3], la commune de Saint-Palais-sur-Mer fixait un quota de deux logements sociaux par tranche de cinq logements. On ne peut donc pas dire non plus que rien ne se fait en la matière, même s’il y a encore beaucoup de travail.

Il est quasiment acquis que les immeubles de Job, dans le quartier de Marne-Yeuse, seront rasés. Un nombre de logements équivalent sera-t-il reconstruit en contrepartie ? PHOTO RONAN CHÉREL



[1Réunion à 20 h 30, à la Maison des associations, 61 bis, rue Paul-Doumer.

[2Société d’économie mixte immobilière de la Saintonge.

[3PLU finalement annulé par le tribunal administratif pour un vice de forme


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique