Chacun chez soi !

dimanche 20 septembre 2020
par  R. Olivier
popularité : 61%

Les 52 logements sociaux de DOMOFRANCE, avenue de Courlay, sont maintenant en voie d’attribution. Ils sont mitoyens de 26 pavillons privés également presque tous occupés. Grace à une voie piétonne aménagée, le promeneur de ce lotissement peut rejoindre la rue Lucien Devaux ou l’avenue de Courlay. Mais il ne peut pas traverser l’espace des logements sociaux pour rejoindre directement le Parc de Vaux. De même qu’un résident - piéton ou cycliste - de ces derniers logements ne peut pas rejoindre la rue Lucien Devaux...

Nouvelles frontières

Une clôture métallique, un fossé et un alignement de blocs calcaire (ouf !) séparent les deux espaces lotis en même temps sur le même ancien terrain de culture. Il est vrai que ce sont deux aménageurs distincts qui en sont les propriétaires, chacun ayant obtenu leur permis de construire... de la même commune !
Ce n’est sans doute qu’une absence de vigilance des élus, mais qui ne manquera pas de prêter à des réflexions dommageables pour cette opération d’urbanisme audacieuse.

Enfin, on remarquera d’autant plus la végétalisation qui verdit le lotissement privé alors qu’un généreux enrobé occupe tout l’espace des logements sociaux. Dommage ! Alors qu’un bouquet de feuillus ou trois pins maritime auraient suffit à supprimer l’aspect cour de caserne... (R.O.)



Commentaires

Brèves

9 octobre 2018 - 2 Chantiers

Ca y est : les 3 logements sociaux prévus depuis longtemps avenue Charles de Gaules sortent de (...)