Pays royannais : la relance (enfin) de la politique habitat ?

, par  E. Stroesser , popularité : 12%

Le Collectif pour l’habitat social en pays royannais a rencontré la maire de Cozes, Graziella Bordage, vice-présidente à la communauté d’agglomération Royan atlantique (CARA). L’occasion d’un point sur la situation du logement social (Mme Bordage préfère parler de logement "aidé") sur les 33 communes de la CARA.

Elle nous confirme que près de sept habitants sur dix (67%) peut entrer dans un logement social.

Actuellement,1839 demandes sont en cours de traitement. Sachant que le temps d’attente pour l’attribution d’un logement est de plus d’un an.

Dans sa commune de Cozes (2230 habitants), il existe 5 logements sociaux. C’est très peu mais sa commune n’est pas soumise à l’obligation de 25% de logements sociaux car elle compte moins de 3500 habitants.

Nous l’avons interrogé sur les "chalets" saisonniers qui pourraient servir hors périodes saisonnières pour notamment des situations d’urgence et de mise à l’abri. Elle nous écoute. Cela semble compliqué (gestion des lieux) mais l’élue ne ferme pas la porte. Elle nous assure que ces chalets sont occupés régulièrement et servent donc à ce à quoi ils sont dédiés.

Au niveau institutionnel, nous saluons l’annonce de la création d’une commission intercommunale logement, et d’une plateforme territoriale de rénovation énergétique "CARA Rénov". Cela rejoint l’un de nos chevaux de bataille, la lutte contre les "passoires énergétiques".

Autre bonne nouvelle à confirmer, le programme local de l’habitat (PLH) - en veille depuis des années - pourrait reprendre de la vigueur. Une occasion pour nous de lancer la réflexion des élus sur l’instauration d’un "permis de louer" sur l’agglomération.

À suivre donc...