Dossier de programmation proposé par le Collectif

, popularité : 7%

Programmation

Régénération urbaine du territoire [1]

Développement du lien social et de l’éco-citoyenneté

Rappel des objectifs :

. Réhabiliter et créer des logements sociaux.

. Créer un axe structurant par une coulée verte.

. Construire une passerelle au-dessus de la Rocade pour les circulations douces.

. Désenclaver le quartier en assurant les liaisons avec le centre ville de Royan au sud, et le Centre Commercial Royan 2 au nord.

Où en est-on ?

Ce programme constitue la seconde phase de notre travail. Précédemment, notre enquête d’opinion a été menée sur 2 points :

- une enquête de type sociologique auprès des habitants des 4 bâtiments existants en novembre 2009 - voir les panneaux " Paroles d’habitants " de notre Exposition itinérante de janvier 2011

- une table ronde/ débat avec les principaux responsables locaux le 11 juin 2013. Au cours de ce débat, un accueil favorable est apparu au sujet ce notre proposition, a savoir la constitution d’un vrai quartier sur le territoire de la Robinière.

La présentation très ouverte faite par Robert Olivier au nom du Collectif a permis l’expression d’avis multiples, dont nous reprendrons ici les principaux :

- " La réalisation d’une passerelle au-dessus de la Rocade pour piétons et vélos est une absolue nécessité " - John Lasserre (Centre socio-culturel).

- " Malgré la mauvaise réputation de la Robiniere, les habitants sont attachés au secteur " - David Chotard (Centre socio-culturel).

- " Nous avons eu des problèmes de proximité il y a quelques années, nous n’en avons plus aujourd’hui (sortie des classes ),et je suis favorable au développement d’un quartier " - Sylvie Favier (Directrice de l’Ecole Sainte-Marie).

- " Les 2 bâtiments (T et V) que ma Société avait prévu de démolir me paraissent personnellement “ plus agréables " sur le plan architectural que les 2 autres (X et Z), qui sont par ailleurs soumis aux bruits de la Rocade. Je n’ai pas d’idée précise sur ce qu’il faut faire, c’est à un urbaniste de venir nous aider, nous sommes prêts a suivre " Bernard Parage (Directeur d’Habitat 17).

" Le gel de l’emprise foncière ou se situe la Robinière permettrait de créer un vrai quartier, et je suis chargé d’en préparer le Cahier des Charges afin de procédera un appel d’offres auprès de Bureaux d’Etudes a la rentrée 2013 " - Pascal Révolat (Cnseiller municipal a l’Urbanisme).

En conclusion, après avoir remercié tous les intervenants pour leur participation au débat, Robert Olivier ajoute : " on peut même avancer l’idée d’un Eco-quartier a la Robinière comme " vitrine " pour la ville de Royan.

LA PROGRAMMATION : 4 THÈMES MAJEURS

A - L’HABITAT

Il comprendrait :

a - la réhabilitation des bâtiments existants (T, V, X et Z) basée sur les principes suivants :

- ne rien démolir, sauf aux rez-de-chaussée la suppression des caves et la libération des surfaces pour aménager le logement du gardien et des locaux sociaux (salles de
réunions diverses).

- surélever d’un étage les bâtiments pour créer des logements en duplex aux niveaux R+4 et Fl+5, permettant d’éviter le surcoût de construction d’ascenseurs.

- modifier en profondeur les façades exposées a l’ouest en remplaçant les parois pleines actuelles par des baies vitrées afin de donner plus de lumière aux pièces de séjour.

- agrandir les bâtiments sur ces façades ( sud-ouest et nord-ouest) par des jardins d’hiver et des balcons.

- effectuer les travaux indispensables de rénovation interne et externe (isolation), selon les nouvelles normes.

b - les constructions nouvelles :

- 1 bâtiment collectif basse consommation ( BBC) en R+5.

- des maisons individuelles groupées, en accession à la propriété ou en location.

Rappel du nombre de logements pour le quartier :actuellement 88 logements collectifs.

Objectif du programme :

bâtiments réhabilités : 80 logements.

bâtiment neuf : 50 logements.

maisons individuelles : 25 maisons.

total de l’opération :155 logements

Nombre de logements sociaux :

100% dans les logements réhabilités, soit 80 logements.

35% minimum sur les constructions nouvelles (bâtiment neuf + maisons), soit environ 30 logements.

total logements sociaux : 110 logements.

B - LA LIAISON DU QUARTIER AVEC LA VILLE

Rappel : Les améliorations routières lourdes envisagées pour la circulation des véhicules a l’entrée de Royan (en ce qui concerne le secteur concerné par l’ex N 150 ), réalisations éventuelles de rond-points, modification des sens de circulation, etc...n’ont pas encore été arrêtées par le Conseil Général, mais elles n’affecteront pas
l’intégrité du quartier de la Robinière ( RV du 4 juin 2013 avec l\/lonsieur Jumel, Directeur des infrastructures, au Conseil Général à Saintes).

La passerelle enjambant la rocade.

Actuellement,l’accès pour les habitants de la Robiniere vers le centre-ville de Royan est difficilement praticable et dangereux. Il en est de même pour les habitants des quartiers voisins, de l’autre coté de la Rocade, de Maisontort et Marne Yeuse qui se
rendent au Centre Commercial Royan 2. Le développement du quartier rendra d’autant plus nécessaire une solution à ce problème.

La construction de la Rocade, obéissant à une nécessité pour la circulation automobile
de contourner Royan, a eu pour effet de couper le quartier Robinière / Centre
Commercial par rapport à la ville et de donner une priorité absolue à l’automobile dans le passage au-dessus de la Rocade, sans aucun aménagement approprié pour les piétons et les vélos. Le trottoir qui n’existe que d’un seul coté de la route est trop étroit et il ne peut pas garantir la sécurité des piétons.

Il est donc nécessaire de construire une passerelle autonome.

Cette passerelle tout en garantissant la sécurité des piétons, serait le premier tronçon d’une " coulée verte " qui se prolongerait parla traversée du futur quartier.

Cette coulée verte constituant un axe structurant permettant de relier les différents éléments de la nouvelle composition, d’en assurer la cohérence et le caractère écologique.

Par ailleurs, la sécurisation au droit des passages piétons aux deux extrémités de cette nouvelle voie, bretelle de la Rocade coté Royan, et rue Edouard Branly coté Centre Commercial devra être assurée.

C - EQUIPEMENTS

Les équipements de base, pour garantir la vie sociale du quartier seraient les suivants :

a - des locaux collectifs résidentiels, salles de réunion et salles de jeux (voir plus haut partie HABITAT), en récupérant les volumes disponibles aux rez-de-chaussée des bâtiments existants libérés par la démolition des caves, qui seraient remplacées par des celliers aux niveaux des appartements ainsi que par des locaux pour vélos et voitures d’enfants.

b - une salle omni-sports, implantée sur l’extrémité ouest du quartier (terrain actuel de l’entreprise Nicollin aujourd’hui désaffecté qui pourrait être acheté par la Ville ).

c - un " jardin partagé " au voisinage de la terme existante avec un marché-bio.

d - des commerces de proximité - boulangerie, pharmacie, bistrot associatif... avec de petits bâtiments complémentaires à construire, en misant également sur la zone de chalandise de Marne Yeuse.

D - ENVIRONNEMENT

Plusieurs dispositions déjà évoquées donnent à ce quartier les objectifs de développement durable :

- la passerelle qui peut être plantée présentant à la fois un caractère fonctionnel et un lieu de promenade.

- un écran végétal au bruit en bordure de Rocade pourra être planté avec des arbres a croissance rapide.

- l’éventuelle réhabilitation de la terme jumelée à la création de jardins en tenant compte des parties boisées déjà existantes sur le site, principalement dans l’enceinte de l’école Sainte-Marie.

- tout cela contribuera a faire de la Robinière un espace privilégié, véritable quartier/jardin marquant l’entrée nord dans la ville de Royan.

[1territoire défini par la zone de gel du Plan Local d’Urbanisme (PLU) en vigueur